Sélectionner une page

Les dips vous permettent d’assurer un développement du haut du corps de manière efficace. Cet exercice de musculation a le luxe de pouvoir se pratiquer aussi bien en salle de fitness qu’à la maison.

Mais quelles sont les différences entre les « disp maison » et les « dips salle » ? Les muscles travaillés sont-ils les mêmes ?
Voici donc quelques conseils et explications sur les dips et les muscles sollicités.

Qu’est-ce que des dips ?

Les dips sont un exercice de musculation très répandu dans le monde du fitness. Son mouvement consiste en une flexion extension des bras. Le mouvement basique se réalise à poids de corps.

Nombreux sont ceux qui font appel à cet exercice dit « poly-articulaire ». Ce qui signifie qu’il sollicite plusieurs groupes musculaires. Il est donc particulièrement apprécié de ceux qui suivent un programme de prise de masse.

En effectuant des dips, vous allez travailler la plupart des muscles du haut du corps. Mais il existe quelques différences selon le type de dips pratiqué.

Dips sans matériel

Cette forme de dips a l’avantage de pouvoir se pratiquer partout.

Réalisation :

  • Prenez 2 chaises.
  • Mettez-vous dos aux chaises.
  • Posez vos paumes de mains sur les bords des chaises. Les mains sont écartées à largeur d’épaule.
  • Tendez vos jambes et appuyez-vous sur vos talons.
  • Effectuez un mouvement de flexion extension des bras.

Plutôt simple, cet exercice est largement accessible même aux débutants.

Ce type de dips sollicite avant tout :

  • Pectoraux
  • Deltoïdes
  • Trapèzes
  • Triceps
  • Abdominaux

Certains muscles ne sont présents que pour le maintien de la position, comme les abdos. Tandis que d’autres sont énormément sollicités, comme les pectoraux.

Ainsi, vous effectuez un travail complet. Vous pouvez envisager certaines évolutions de l’exercice. Comme surélever vos pieds. Dans l’ensemble se sont les mêmes muscles qui travailleront. Les bras seront davantage mis à l’épreuve.


Les dips avec matériel

Si vous allez en salle, il est très commun de voir notamment les hommes sur la machine à dips.

Réalisation :

  • Vous posez vos mains en pronation (mains vers le sol) sur les barres de la machine.
  • Vous avez les pieds dans le vide.
  • Votre buste est penché en avant d’environ 45°.
  • Rapprochez vos coudes.
  • Effectuez un mouvement de flexion extension avec vos bras.

Cette fois-ci, en étant totalement dans le vide, vous soulevez votre poids en entier. C’est donc plus difficile que les dips sans matériel. Ce sont plutôt les experts qui se frottent à cet exercice.

Les muscles sollicités ont un peu changé :

  • Pectoraux
  • Deltoïdes
  • Triceps
  • Grand dorsal
  • Abdominaux

En effet, si les pectoraux sont toujours très travaillés et que les abdos servent toujours au maintien, le grand dorsal entre en piste. Il est le plus gros muscle du dos et est important pour le soutien de la colonne vertébral.

Ainsi, incluent dans un programme d’entrainement, les dips sont un exercice très complet. Réalisés correctement et régulièrement, vous obtiendrez des résultats visibles rapidement.